Article de blog beautomstory#3 Comment j’ai fait pour créer ma marque de slips et boxers?

Une der première photo du premier prototype

Partie 2: connaître ses clients et le marché

 
Proposer son offre sur le marché du sous-vêtement pour hommes, c’est un peu comme se créer un profil sur Grindr ou Tinder… On est un profil parmi des millions… Et moi avec Le Beau Tom j’allais être une marque parmi tant d’autres. Pour éviter d’être la marque qu’on scrolle sans s’arrêter, il fallait que j’en apprenne plus sur mes futurs clients et sur le marché.
Il a donc fallu analyser le marché pour être sûr qu’engager plus de frais et continuer l’aventure ne serait pas une perte de temps et d’argent ⏳💶.
Clairement si j’ai décidé de faire des sous-vêtements et non pas des tee-shirts ou autres, c’est parce que j’aime les sous-vêtements (les slips avant tout 🩲). Pour moi c’est partie intégrante de ma tenue vestimentaire, et lorsque je me change à la piscine (je nage quasiment tous les jours), à la salle de sport, devant mon copain… j’ai à coeur de me sentir beau, sexy et désirable dans mon sous-vêtement 💁🏻‍♂️. 
En étudiant le marché, la concurrence, j’ai remarqué qu’il manquait une offre simple, sobre, chic, sexy mais colorée. Et ce manque est encore plus palpable chez les marques françaises. 
Du coup c’est ce que vous trouverez sur la boutique lebeautom.com (plus le Bl@ck, l’indémodable noir).
Pour mieux vous connaître et savoir si pour vous aussi le sous-vêtement est important, j’ai conduit une étude de marché auprès de 400 mecs à travers la France, de différentes origines et orientations sexuelles. Je remercie d’ailleurs @oursons_francais 🐻 (page instagram) de m’avoir aidé à diffuser le questionnaire.
Étant donné que j’avais besoin d’un travail complet et de qualité, je me suis tourné vers ce qui s’appelle des  « junior entreprises ». Pour la faire courte, ce sont des entreprises crées au sein des écoles de commerce, gérées par les étudiants et encadrées par les formateurs. Ces junior entreprises sont en capacité de fournir des travaux de stratégie commerciale ou marketing, ce qui inclue l’étude de marché… Et à bien moindre coup que les cabinets spécialisés. De plus les étudiants utilisent le travail effectué dans le cadre de leur cursus. Gagnant/gagnant 💵.
J’ai donc déposé un appel d’offre sur la plateforme https://junior-entreprises.com/ en expliquant mon besoin, mon projet. A partir de là, j’ai reçu une multitude de devis avec des propositions de méthode de travail. 
La première fierté de mon aventure… le projet séduit et je rencontre un engouement certain de la part des junior entreprises. Cet engouement me permettra d’ailleurs d’obtenir un prix vraiment intéressant 🎁.
J’ai tout de suite eu un coup de coeur pour Jordan de l’école SKEMA Lille. Il a su cerner mes envies et besoins et je ne me suis pas trompé car il a effectué un travail remarquable. Grâce à son travail et aux 400 répondants (merci à vous, sincèrement), j’ai pu récolter des informations super importantes telles que les préférences en terme de coupe, de couleur, les fréquences d’achat, le budget, le ressenti face au nom Le Beau Tom… etc
Le résultat de cette étude a réellement aidé à tracer la suite du chemin. Il m’a aussi conforté dans mes ambitions qui à partir de là ont pris une autre dimension...ce que vous découvrirez bientôt dans un prochain article 😁.
 
Restez au top, we’ve got your back 🖤

Article précédent Article suivant